Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 19:20
koala2zd.jpg C'est une espèce d'ours
Qui marche à quatre pattes.

Tout poilu aux oreilles.

Il crache, il éternue
Et il a un gros nez.
Pour guérir son gros rhume
Il mange de l'eucalyptus,
Et met un manteau de laine
Peux-tu dire qui il est ?
Lama.jpg 

 

 Le Koalama !                 

   © Claudie Becques                

 

Repost 0
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 08:05



Je ne la connaissais pas.

Grâce à Enriqueta et
son nouveau jeu de la communauté les mots offerts je l'ai dévouverte.

Elle s'appelle Jackie.

Elle a de multiples talents (parmi ceux que j'ai pu découvrir) :
- la photographie,
- le dessin et la peinture sous de nombreuses formes (elle a décoré une boîte : une merveille !!!!)
- le tricot (superbe jacquard !)
-...
- et l'écriture bien sûr !

La poésie se retrouve dans chacune de ses activités.

Elle porte un regard lucide sur notre société et tout ce qui nous entoure.
Sa sensibilité lui donne parfois du vague à l'âme qu'elle décline sur le papier puis elle dépose ensuite une magnifique photo qui répend la joie de vivre.

Elle aime la nature, les animaux : escargots, oiseaux, hippopotame... mais surtout les chats.

Je le savais : vous mourrez d'envie de la connaître aussi ?

Alors c'est  là :
"Des mots, des images"


Bon Week end !

Clo

PS : un grand merci à Marlou qui a eu la gentillesse de faire une présentation de mon blog !
Repost 0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 19:31


Euh... je ne vais pas vous raconter des  ce petit texte n'est pas de moi,
c'est ma copine Sylvie qui me l'a envoyé pour sourire,
alors que le même jour, l'Abeille lançait ce défi :



   
La Communauté
 

lance son Défi n° 9

Ecrire un texte en vers ou en prose
où les Vedettes seront des Fruits & Légumes... 

 


Alors puisque l'Abeille le permet, partageons ensemble ce sourire dont j'ignore l'auteur :

_____________________________

Je suis allé voir mon banquier... 
Il m'a dit :
Vos comptes, c'est la fin des
 
Vous n'avez quasiment plus d'  
Vos placements ont fait  blanc. 
Dans quelques jours, vous n'aurez plus un  
Si vous n'êtes pas content, vous pouvez toujours prendre un  
Je lui ai répondu :
« Si je comprends bien, je n'ai plus de  
pour la soif,
 
Plus de  sur le gâteau, 
Mes économies sont mi      mi  
En plus, je ne peux pas ramener ma   
Toutes ces années de labeur, pour des  et des      !!!!! 
Et qui c'est le dans l'histoire ??? 
C'est ma

 

_____________________________

(Anonyme) 

Repost 0
Published by Anonyme - dans Jeux d'écriture
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 16:24

 

   

Entends le vent du Nord chanter notre passion,
Il  entraîne avec lui notre tendre affection,

Ces petits bouts de nous portés par les nuages

Qui traversent la mer jusqu'à nos deux rivages.

 

J'ai noué ta lumière aux accents de mon ciel,

Deux voix un même écho en rayons d'essentiel,

Des tempêtes de pluie aux flocons dans le cou

Nous créerons un pays, une langue pour nous.

 

Quand la plaine s'étire aux abords du néant,

Que s'unissent nos cœurs en un seul battement

La brume se déchire aux éclats de nos rires

Découvrant l'horizon, la joie en point de mire.

 

Sous les lustres nacrés des années de silence,

Nous est né ce chemin aux couleurs d'abondance,

Une feuille d'automne Alunée aux étoiles

La cinquième saison, un soleil sur la toile.   

 

Tu offres un tapis blanc à mes jours anthracite

A mon âme à l’étroit l’amitié sans limite,

Un pôle de douceur, l’aurore boréale

Qui magnifie ma vie et la rend idéale.

 

Il n’est plus beau cadeau que les voies du hasard,

Quand le temps suspendu est refuge au regard,

Que nos mains édifiées porteront nos sommeils

Jusqu'au lever du jour, unissant notre éveil.

 

Notre complicité révèle une évidence :

Nous sommes sœurs du Nord… Merci la providence !

Nos mots sur une page enfin à l’unisson

Pour composer ensemble une belle chanson.

 


Clo et Nad - soeurs du nord

Juin 2009

Repost 0
Published by Mésange et Clo - dans Jeux d'écriture
commenter cet article
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 22:00
  La chute d'un monde de Daniel Joux
Dans le cadre du défi n°6 de l'Abeilles50
de la Communauté
"La Ruche des Beaux Mots"



Ecrivez un texte
(en vers ou en prose)
qui met à l'honneur
une (ou plusieurs) Femme, 
ou tout simplement
LA Femme...
 


Il y  a d'abord et surtout les mamans, les vraies. Ces femmes qui portent amoureusement leur bébé et leur consacrent toute leur vie.

Puis il y a celles qui par hasard, malheur ou bêtise tombent enceinte, mais ne seront jamais maman.

Il y aussi ces femmes auxquelles la vie refuse ce cadeau de la maternité et qui se battent à tort ou à raison contre  la nature.

Et il y a encore ces mamans d'accueil, celles qui aident les enfants à s'éveiller et se débattre dans cette vie qu'ils n'ont pas demandée.

Mais l'enfant, lui... Il en pense quoi ?





Trois sortes de maman


Renié par mes parents,
Vous m'avez braves gens,
Donné pour quatre années
Une maman à aimer.

Nous on s'entendait bien.
Je ne manquais de rien :
Je buvais, je mangeais,
J'avais plein de jouets.

Elle a soigné mes fièvres
Et elle berçait mes rêves.
Quel péché ai-je commis
Pour qu'on change ma vie ?

Vous parlez d'une chance,
Vous brisez mon enfance :
Celle qui m'a tout donné,
Il me faut l'oublier.

Je ne suis qu'un enfant,
Vos histoires de grands,
Moi, je n'y comprends rien ;
Je sais que j'étais bien.

Moi qui suis si petit,
Vous bouleversez ma vie.
Vous me parlez bonheur
Mais vous cassez mon cœur.

Non, je ne savais pas
Qu'il y avait ici bas
Trois sortes de maman :

Celle qui fait les enfants
Celle qui prête sa maison
Et celle qui donne son nom.


Claudie Becques (1988)

__________________________



____________________________

Repost 0
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 22:00

 

 

 

  
Mon arrivée sur Over-Blog date maintenant de plus d'un an.
Auparavant j'allais sur un site d'écriture à l'ambiance amicale voire familiale,
qui peu à peu a été délaissé de ses auteurs,
sans doute parce que pas assez ludique et attractif.

J'avais essayé de tirer la sonnette d'alarme
justement par ce pastiche de la chanson d'Indochine.

Personne ne m'a écoutée...
Où alors c'était déjà trop tard, enfin bref, le monde change
et c'est tant mieux parce que celà m'a permis
de faire d'autres rencontres grâce à OB,
où la démarche est différente
puisque l'on va visiter le jardin secret des autres blogueurs.
 
Néanmoins, en souvenir du bon vieux temps,
j'ai décider de publier cette "chanson" ici,



J'ai demandé à la Plume

Pastiche de la chanson de Indochine "J’ai demandé à la lune"
A reprendre en choeur....


J’ai demandé à la lune
Pour écrire et lire un endroit
Un joli site d’écriture
Où nous serions tous un peu rois
Mais elle me dit, "tu sais je suis pas sûre
Un jour tu t’en mordras les doigts"
Je me suis dit quelle infortune
Qu’elle soit ainsi rabat-joie


Elle m’a exaucée la lune 
Un webmaster elle nous envoie
Il a dit "je vous prête ma Plume
Mais tout faire moi je ne peux pas"

Mais vous et moi
Nous étions tellement sûrs
Nous avions tellement la foi,
Qu’on disait "si belle aventure
Tous ensemble on la portera"


Aujourd’hui je ne sais que dire
Et n’ai plus le cœur à sourire
Car je vois arriver le pire
Et cela me fait bien souffrir


J’ai demandé à la Plume

"Reste encore un peu près de moi"
Elle m’a dit avec lassitude

"Trop peu d’encre coule sur moi"

Et vous et moi
Ressentons comme une blessure
Et un très violent émoi
Imaginant que l’aventure
Peut-être va s’arrêter là.

 

 


  Claudie Becques 16/10/2007

 

Repost 0
28 mai 2009 4 28 /05 /mai /2009 15:44

 Voici ma contribution au Défi n° 4
de l'Abeilles50
dans le cadre
de la Communauté de
la Ruche des Beaux Mots :

AMOUR ENVOLE

 


Ah ! L'abeille tu sais appuyer là où ça fait mal !!!!

D'abord la région si chère à mon coeur et maintenant la blessure des sentiments qui ont mis tant de temps à cicatriser....  

(Ah ! Les Régis... Tous des bourreaux des coeurs ! )

Tiens pour la peine, je te ressors un trrrrrrrès vieux poème tout poussiéreux. Na !


-=-=-=-


J'ai reçu ton message

 

J'ai regardé le ciel,

Quand la nuit fut tombée

Qui, à tes yeux pareil,

D'étoiles constellé,

M'a paru un instant

Apporter le message

Que depuis bien longtemps,

Pareille à une image,

Je m'efforce en vain,

D'une impatience contenue

A attendre.

 

Ce message Mon Amour,

Tu sais qu'il signifie

Ce qu'en partant un jour

Hésitant tu m'as dit :

-"Je t'aime et sache-le,

Plus tard je reviendrai,

Car pour femme  je te veux

Le temps que je vivrai,

Mais notre actuelle jeunesse,

Te doit faire accepter

De me voir s'en aller.

N'aie crainte, je t'appartiens,

Attends-moi.

 

Comprends que pour tous deux

Cette séparation

N'assurera que mieux

Pour notre future union

Un bonheur étudié

Qu'on ne peut aujourd'hui

Faute de maturité

Estimer établi.

L'Amour est une chose,

La jeunesse une toute autre

Cueille-la vite car elle,

N'attend pas.

 

 

Ce n'est pas un adieu,

Aie donc en moi confiance,

De quelques mois plus vieux,

Quelques mois de patience,

Tu recevras de moi

Un message d'amour

Qui, t'annoncer saura,

L'heure de mon retour.

Ce message je le sais

Ton Amour aussitôt

Saura le déchiffrer,

Ses mots simples te diront :

Me voici !"

 

Je regarde le ciel,

La nuit étant tombée

Qui, à mes yeux pareil

Sans étoile égayé

Ressemble à ce néant

Qu'est pour moi chaque jour

Depuis déjà longtemps,

L'absence de ton Amour.

Patience est inutile,

Les ans en sont témoins,

J'ai reçu ton message ;

Cruellement il m'a dit :

"N'attend plus !"

 

 

Claudie Becques (juin 1977)

 

 

Repost 0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 05:03


Au nom de l'Amour     

Au nom de l’Amour…

Regarder autour de soi…

…la nature :

que tout nous émerveille !

Sachons apprécier le lever et le coucher du soleil,

la fraîcheur de la source, le souffle du vent, la force de la mer…

 

…l’être humain :

qu’aucun ne se sente plus rien qu’une ombre

là où nous sommes.

Que notre regard lui redonne l’identité perdue,

un peu de compassion, de chaleur…

 

Au nom de l’Amour…

Sourire

...A la portée de toutes et tous.

...Qui embellit le plus laid d’entre nous

et enrichit le plus pauvre.

 

Au nom de l’Amour…

Ecouter

...Le roucoulement de la colombe,

...Le grondement des canons,

...Les pleurs de l’enfant,

...Le silence du vieillard.

 

Au nom de l’Amour…

Parler.

Rassurer.

Dialoguer.

 

Au nom de l’Amour…

Pleurer

Et surtout ne pas en avoir honte

 

Au nom de l’Amour…

Protéger …

...La terre,

...La liberté,

...Les valeurs de la vie

...Les personnes qui nous sont chères.

 

Au nom de l’Amour…

Partager

...Le savoir,

...La nourriture,

...Les mots,

 

Au nom de l’Amour…

Se souvenir

…pour que l’Histoire ne se renouvelle pas,

…de ses racines

… que l’Homme est fait de qualités et défauts

  

Au nom de l’Amour…

Remercier

…la nature

… la vie

  

Au nom de l’Amour…

Respecter

…autrui

…les idées

…les traditions

…la vie

 

Au nom de l’Amour…

AIMER

Tout simplement

 

Claudie Becques (08/05/09)

 

 

 

Repost 0
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 22:00


Ma contribution au défi  n° 1 de la Communauté "Ruche de beaux mots"

"Ecrivez un texte en prose, ou en vers (illustré ou non) que vous inspire ce thème :
STAR MACHIAVELIQUE"

 





 Le piège de la toile

Madame, prenez garde au nouveau prédateur !

Embusqué dans la toile il épie sa proie ;

De ses  visqueux propos, l'ardent bonimenteur

Tisse ainsi chaque jour quelques fils plus étroits.

 

La star machiavélique attend alors l'instant

Où quelqu'une esseulée ou fragile en son âme,

Dans ce sordide piège échoue le cœur battant,

Loin de s'imaginer cette combine infâme.

 

Alors entortillée dans ces liens ambigus

D'amour ou d'amitié, virtuels ou réels,

Elle ne peut que subir cette sordide glue

Qui, en se débattant, lui arrache les ailes.

 

Chaque écran qui s'allume au matin de l'espoir

Porte dans ses pixels des gouttes de rosée…

Ce sont autant  de larmes nées de ces histoires

Qui perlent sur la toile et viennent s'écraser.

 

Claudie Becques (30/04/09)

Repost 0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 23:00


Babeth  m'a choisie pour continuer ce tag sympa...
En voici les règles:
 -Inscrire le nom de l'amie qui envoie le tag, si possible avec son lien .
 -Ouvrir le dossier d'images le plus récent de son PC, et prendre la 6ème photo pour vous la montrer.
 -Ou ouvrir le 6ème dossier d'images de son PC, et prendre la 6ème photo pour vous la montrer.
 -Ensuite, désigner 6 personnes pour prendre la relève, en ajoutant leur lien, pour vous permettre de visiter leur blog...

Et maintenant, voici la 6ème photo de mon dossier d'images...


Tssss.... Tssss.... Tssss..... Tssss.... Tssss.... Tssss..... Tssss.... Tssss.... Tssss.....Tssss.... Tssss.... Tssss.....

C'est pas beau ça l'été avant le printemps ?




Je n'oblige bien évidemment personne à poursuivre ce tag surtout que certains ont déjà maintes et maintes fois sollicités mais pour jouer le jeu jusqu'au bout je vous invite à visiter les blogs de :

Aimela
Yvette
Violette
Geneviève
Babou*
Roland

Repost 0