Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 22:00

 

 

 

  
Mon arrivée sur Over-Blog date maintenant de plus d'un an.
Auparavant j'allais sur un site d'écriture à l'ambiance amicale voire familiale,
qui peu à peu a été délaissé de ses auteurs,
sans doute parce que pas assez ludique et attractif.

J'avais essayé de tirer la sonnette d'alarme
justement par ce pastiche de la chanson d'Indochine.

Personne ne m'a écoutée...
Où alors c'était déjà trop tard, enfin bref, le monde change
et c'est tant mieux parce que celà m'a permis
de faire d'autres rencontres grâce à OB,
où la démarche est différente
puisque l'on va visiter le jardin secret des autres blogueurs.
 
Néanmoins, en souvenir du bon vieux temps,
j'ai décider de publier cette "chanson" ici,



J'ai demandé à la Plume

Pastiche de la chanson de Indochine "J’ai demandé à la lune"
A reprendre en choeur....


J’ai demandé à la lune
Pour écrire et lire un endroit
Un joli site d’écriture
Où nous serions tous un peu rois
Mais elle me dit, "tu sais je suis pas sûre
Un jour tu t’en mordras les doigts"
Je me suis dit quelle infortune
Qu’elle soit ainsi rabat-joie


Elle m’a exaucée la lune 
Un webmaster elle nous envoie
Il a dit "je vous prête ma Plume
Mais tout faire moi je ne peux pas"

Mais vous et moi
Nous étions tellement sûrs
Nous avions tellement la foi,
Qu’on disait "si belle aventure
Tous ensemble on la portera"


Aujourd’hui je ne sais que dire
Et n’ai plus le cœur à sourire
Car je vois arriver le pire
Et cela me fait bien souffrir


J’ai demandé à la Plume

"Reste encore un peu près de moi"
Elle m’a dit avec lassitude

"Trop peu d’encre coule sur moi"

Et vous et moi
Ressentons comme une blessure
Et un très violent émoi
Imaginant que l’aventure
Peut-être va s’arrêter là.

 

 


  Claudie Becques 16/10/2007

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Skelarh 01/12/2009 16:33



Ce pastiche me rappel pas de mal de souvenir récent qui ne sont pas liés forcement à la littérature. Un groupe d'amis un peu fou, un projet et un élèment perturbateur qui vient gangrené l'un,
puis un autre, et le groupe explose en une bien triste nouvelle.

Heureusmeent que la fin du aventur nous apprend des erreurs et nous pousse vers un chemin différent, mais loin d'être inintéréssant^^



Clo 01/12/2009 21:21


Nous sommes si nombreux Skelarh à être perdus quand l'amitié se brise et les rêves s'envolent... Difficile après ça de faire à nouveau confiance !
Pourtant c'est vrai la vie nous réserve toujours de nouvelles surprises et de bien doux moments... Alors vivons chaque instant pleinement.
Bien à toi. Clo


Mésange 05/06/2009 16:49

On croit connaître et puis un jour..., on réalise que l'on s'est trompée..Des maux qui laissent avec ce chagrin dans le coeur, celui de la désillusion sans doute..Heureusement il y a les amitiés vraies, celles qui se construisent sans limites, dans l'authenticité et qui ne font pas les coeurs se décevoir..J't'embrasse fort ma CloNad

Clo 12/06/2009 21:17


Oui ma Ch'tite Mésange... Merci à toi de m'avoir rendu confiance :
Très gros bisous soeurette !
Clo


Déborah 04/06/2009 19:58

Ce poème Clo témoigne une fois de plus de ta gentillesse....et de la valeur que tu accordes à la poésie en tant que telle... Tu m'as fait connaître Overblog à un moment de ma vie, où j'étais en train de sombrer complètement et sache, je te le dis aujourd'hui, que je te dois une fière chandelle. Merci à toi Clo de m'avoir fait découvert ce merveilleux lieu de partage littéraire... et merci à toi également de m'avoir ouvert les yeux... moi qui m'envolais dans les nuages au risque de m'écraser violemment. Je ne te connais certes que virtuellement mais dans mon coeur sache que tu es une vraie amie et je ne dis pas ces mots à moitié. BisousDéborah

Clo 05/06/2009 04:03


Je manque de temps pour aller fureter ici ou là et notamment à cet endroit où nous nous sommes rencontrées Deborah.
Nous nous sommes croisées un jour où le brouillard flottait dans ton regard et dans ton coeur.
Tu m'as demandé ton chemin. Je t'ai prise par la main et aidée à le retrouver.
Et puis je t'ai regardée avancer sans rien dire, tu avais à nouveau le sourire et j'en ai éprouvé une grande joie.
J'ai observé que d'autres t'ont rejointe et du loin j'entends vos rires joyeux.
Je ne t'ai pas abandonnée sache-le, je suis toujours là, soucieuse de ton bonheur, c'est juste que je n'arrive plus à tout mener de front.
Vole bel oiseau-lyre ! Je suis fière de toi mon amie.
Bisous.
Clo


Tisseuse 04/06/2009 09:14

oui, il y a des hauts et des bas, et même des fermetures dans les aventures humainesj'en ai vécu (comme tous) dans la vie professionnelle, associative, amicale....depuis 2 ans et demi que j'anime les Impromptus Littéraires, il y a eu aussi des difficultés au sein des équipes, mais le jeu en vaut tellement la peine : la partage d'écriture est précieux

Clo 05/06/2009 03:49


Eh oui la vie en société n'est pas toujours facile Tisseuse, mais tu as raison, le partage d'écriture est précieux, voire vital pour moi !
Un grand merci à toi.
Clo


Satine 03/06/2009 10:05

Et la page est tournée, une nouvelle aventure s'ouvre à toi... Nous y apportons tous nos mots, nos univers, nos sentiments, nos émotions et cette fois-ci on gagnera...

Clo 03/06/2009 21:43


Oui, et elle est très belle aussi cette aventure là Satine.
Oui on la gagnera, parce que plus fortes de l'expérience...
Clo