Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 22:00

 
Réédition dans le cadre du défi de l'Abeille 50 

 

 
abeilles.jpg
                                              Sur le thème "Septième Art"                                                


A l’issue d’une ballade dans SA ville, ma mémoire a fait ce jour là un travelling arrière, et, l’espace d’un instant mon imagination a fait son cinéma...

Je suis assise à la terrasse d’un café.
Mon mari m’avait laissée, le temps d’aller satisfaire un petit besoin pressant.
J’offre mon visage aux doux rayons du soleil printanier.

A travers le rideau de mes cils semi-clos, je reconnais sans l’ombre d’une hésitation, la silhouette mince et sportive de cet homme qui s’installe à la table voisine.
Il commande un Ice-Tea et je sens son regard me détailler.
Il se lève et s’avance vers moi, sûr de lui.
Mon cœur bat la chamade et mes jambes deviennent cotonneuses.
Que les tempes argentées lui vont bien !....

-"Coupeeeeezzzzzzzz ! Mais Cocotte, qu’est-ce tu nous joues là ? Julia Roberts et Richard Gere ? Trop vu, trop surfait... Allez, on la refait plus réaliste ok ? Tourneeezzz ! Moteur !"

Je suis toujours à la terrasse du café.
Mon mari est toujours là où vous savez.
A travers mes cils semi-clos, je vois un type grassouillet s’installer à la table voisine.
Il commande une chope de bière.
Le soleil reflète sur son crâne chauve. Quelques cheveux hirsutes sur les côtés me font penser à un clown.
Il me dévisage. Je suis mal à l’aise.
Il boit une grande rasade sans me quitter des yeux, et se frotte la bouche d’un revers de main boudinée.
Il se lève, s’avance vers moi :
-"On se s’rait pas connu dans l’temps ?
- Non ! Je ne crois pas... S’il vous plaît... Coupe... Coupez !
- Allons quoi Cocotte, qu’est-ce que tu nous fais encore là ? C’était bien ça ! Regarde ton script : elle le retrouve trente ans plus tard ! On y croyait là ! Balasko et Villeret... Allez, on reprend !..."



-"Ouh, ouh, Chérie ! Tu dors ? On y va ?
- Ah, mon Amour... Oui... On y va !
- Mon Amour ? Hum ! c’est le printemps qui me vaut cet honneur ?
- Euh ! Non. Je voulais juste te dire... comme ça... Je t’aime ! »

Gros plan sur ma main qui se glisse dans la sienne.
Zoom arrière sur notre couple qui repart vers son petit bonheur tranquille.

_______________________ F. I. N. ___________________________

Voix Off : "Dis Chéri, si j’étais une actrice, tu me verrais plutôt en Josiane Balasko ou en Julia Roberts ?..."

Claudie Becques (2005)


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

enriqueta 01/06/2010 23:24



Ah! La question à ne jamais poser!!!



Clo 02/06/2010 21:01



Eclat de rire !  Je te rassure il n'a pas osé répondre Balasko...


Il a su esquiver adroitement  comme toujours !



Solange 18/05/2010 03:53



Je ne sais pas quelle prise était la meilleur, mais le défi est bien relevé, félicitations.



Clo 28/05/2010 05:08



La vie n'est pas du cinéma et je suis convaincue que j'ai fait la plus belle prise il y a maintenant 30 ans en épousant ni Richard Gere, ni Jacques Villeret, mais tout simplement l'homme qui me
rend heureuse depuis tout ce temps.


Merci Solange.



Satine 16/05/2010 19:14



C'est la question qui tue à la fin !!!!!! Instant d'humour qui fait du bien. Merci



Clo 28/05/2010 05:05



Ah l'humour !!!!! Faut jamais le perdre sinon... on perd la raison !


Merci Satine



liedich 15/05/2010 14:02



Je te verrais en souffle du vent et qu'importe le galbe car ce vent jel'ai inventé juste pour Nous. Ben voui.


Moteur ou plutôt : carresse... On tourne... dans le tourbillon.



Clo 28/05/2010 05:02



Je tourbillonne Petit Prince... dans la tempête des chiffres qui me saoûlent à un point... que j'ai l'impression de me perdre...


 



Aimela 15/05/2010 13:31



Super ton scénario, j'ai bien aimé  et surtout Richard Gère. Je vois que tu as les mêmes goûts que moi ( d'abbord Gérard Philippe et maintenant Richard ) Comment veux tu que je dégotte un
amoureux si tu les as tous ? . Bises Clo



Clo 28/05/2010 05:00



C'est vrai qu'on a les mêmes goûts... et quelque part je me félicite que n'ayons pas été amies sur les bancs de l'école car tu m'aurais  peut-être piqué celui qui partage pas vie (mdrrrr)
Bises à toi Aimela