Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 11:35


Là où je t'emmènerai

Par Florent PAGNY



 
             

  



et illustré par les oeuvres récentes de :     



C'est au bout du regard
Là où les bateaux quittent la mer
Là, où l'horizon est tellement plus clair
Sous la belle étoile celle qui te dit que la vie ici
ne sera jamais rien que ton amie



C'est au fond de tes yeux
là, où le monde effleure tes rêves Là, où le bonheur n'est plus un mystère


 C'est là que je t'emmènerai sur la route
et si le soleil le savait
mais j'en doute, il viendrait


Là, où je t'emmènerai
Aucun doute, il s'inviterait
pour nous éclairer

 
Nous longerons la mer
nos vies couleront sans un hiver
comme un matin d'été, un courant d'air


Et tout au long de ta vie
que s'écartent les nuages
je serai là à chaque fois que tu auras besoin de moi
Regarde là-bas


C'est là que je t'emmènerai sur la route
et si le soleil le savait
mais j'en doute, il viendrait


Là où je t'emmènerai
Aucun doute, il s'inviterait
pour nous réchauffer,
nous accompagner

       

Là, où je t'emmènerai
Aucune peur, ni aucun doute
Le monde est toujours en été


Pas de douleur et pas de déroute
C'est là que je t'emmènerai
Sur ma route


pour te réchauffer et te protéger
Sans t'étouffer
Je t'emmènerai





Litterrances - Clo le 17/10/08-25/03/09

Partager cet article
Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 09:45

Quand j'étais gosse
Je rêvais de tout
De pouvoir voir de près la lune
De gambader un peu partout
De voir ce qui se cache derrière les dunes
J'ai même rêvé d'être agriculteur
De vivre là haut entre ces deux fleurs
Les yeux béants restés rivés
Sur les couleurs d'un arc en ciel
J'avais la bouche en forme de cœur
J'embrasse une vie au gout de miel
C'était un monde imaginaire
Je croyais même aux bons hommes verts
Et aux petits lutins

chorus :
Un matin, un lutin
M'a dit tout est possible
Que tous les rêves du monde
Te seront accessibles
C'était la voix d'un sage
Qui ne veut que ton bien
écoute son message
Et passe à ton voisin
Et passe a ton voisin

J'ai fait mon sac, mon baluchon
J'ai pris mes feutres et mes crayons
A chaque problème sa solution
Je n'avais qu'une seule ambition
Celle de chanter la vie des autres
J'ai fait ce choix d'être des vôtres
Et de panser les plaies des Anges
Je n'attends plus ce bel apôtre
Et si le destin choisit le bien
Je ferai ce que je pense et qui me plaît
En faisant vivre ce doux espoir
Quand d'autres exploitent le désespoir
Qui plane sur l'être humain

chorus

De tous les rêves que j'ai construit
Que reste t-il au fond de moi?

Ces vielles photos, ces lourds émois
Que j'ai classé par utopie
Si tu entends aussi cette voix
C'est qu'on est tous un peu comme toi
Le bel enfant s'est endormi
Dans le train-train de la petite vie
La belle Alice nous a menti
Sur les merveilles de son pays
A mes idées, je reste fidèle
Car après tout la vie est belle
Et on verra demain

chorus (x 2)




Partager cet article
Repost0
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 23:00
Voici le dernier disque que j'écoute en boucle, alors si moi plus toi, plus eux plus.... on l'écoute, ça devrait faire un vrai succès !



Tu sais que j’ai du mal,
Encore à parler de toi,
Il parait que c’est normal,
Il n’y a pas de règles dans ces jeux là.

Tu sais j’ai la voix qui se serre,
Quand je te croise dans les photos,
Tu sais j’ai le cœur qui se perd,
Je crois qu’il te pense un peu trop.

C’est comme ça,
C’est comme ça.

J'aurais aimé tenir ta main,
Un peu plus longtemps…
J'aurais aimé tenir ta main,
Un peu plus longtemps…
J'aurais aimé que mon chagrin,
Ne dure qu’un instant.
Et tu sais j’espère au moins,
Que tu m’entends.

C’est dur de briser le silence,
Même dans les cris, même dans la fête,
C’est dur de combattre l’absence,
Car cette conne n’en fait qu’à sa tête.

Et personne ne peut comprendre,
On a chacun sa propre histoire.
On m'a dit qu’il fallait attendre,
Que la peine devienne dérisoire.

C’est comme ça,
C’est comme ça.

J'aurais aimé tenir ta main,
Un peu plus longtemps…
J'aurais aimé tenir ta main,
Un peu plus longtemps…
J'aurais aimé que mon chagrin,
Ne dure qu’un instant.
Et tu sais j’espère au moins,
Que tu m’entends.

Je voulais te dire que j’étais fier,
D’avoir été au moins un jour,
Un peu ton ami et ton frère,
Même si la vie a ses détours.

C'est comme ça,
C'est comme ça.

J'aurais aimé tenir ta main,
Un peu plus longtemps…
J'aurais aimé tenir ta main,
Un peu plus longtemps…
J'aurais aimé que mon chagrin,
Ne dure qu’un instant.
Et tu sais j’espère au moins
Que tu m'attends.


Pour entendre la chanson :



Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 23:00


Bénabar est de loin l'auteur-chanteur que je préfère en ce moment.
Il sait résumer avec humour la folie de notre monde...
J'aurais aimé faire un texte sur ce thème, mais puiqu'il l'a fait et bien fait, laissons plutôt l'artiste s'exprimer...



L'effet papillon

par Bénabar

Album: Infréquentable

Si le battement d'ailes d'un papillon quelque part au Cambodge
Déclenche, sur un autre continent, le plus violent des orages
Le choix de quelques-uns dans un bureau occidental
Bouleverse des millions de destins, surtout si le bureau est ovale

Il n'y a que l'ours blanc qui s'étonne que sa banquise fonde
Ça ne surprend plus personne, de notre côté du monde
Quand le financier s'enrhume, ce sont les ouvriers qui toussent
C'est très loin la couche d'ozone mais c'est d'ici qu'on la perce

C'est l'effet papillon : petite cause, grande conséquence
Pourtant jolie comme expression, petite chose, dégât immense

Qu'on l'appelle "retour de flamme" ou "théorie des dominos"
"Un murmure devient vacarme" comme dit le proverbe à propos
Si au soleil tu t'endors, de Biafine tu t'enduiras
Si tu mets une claque au videur, courir très vite tu devras
Si on se gave au resto, c'est un fait, nous grossirons
Mais ça c'est l'effet cachalot, revenons à nos moutons (à nos papillons)
Un hôtel un après-midi "aventure extra-conjugale"
Puis, le coup de boule de son mari, alors si ton nez te fait mal

C'est l'effet papillon, c'est normal fallait pas te faire chopper
Si par contre t'as mal au front, ça veut dire que c'est toi l'mari trompé

Avec les baleines on fabrique du rouge à lèvres, des crèmes pour filles
Quand on achète ces cosmétiques, c'est au harpon qu'on se maquille
Si tu fais la tournée des bars, demain, tu sais qu't'auras du mal
Pour récupérer, à huit heures, ton permis au tribunal

C'est l'effet papillon petite cause, grande conséquence
Pourtant jolie comme expression, petite chose, dégât immense

{x2:}
Le papillon s'envole, le papillon s'envole
Tout bat de l'aile

Partager cet article
Repost0
16 mai 2008 5 16 /05 /mai /2008 11:48


Paroles NaimYael Naim -

New Soul

Paroles NaimYael Naim 
traduction -
Nouvelle âme

I'm a new soul I came to this strange world hoping
I could learn a bit about to give and take.
But since I came here felt the joy and the fear finding myself making every
possible mistake

la-la-la-la-la-la-la-la...

I'm a young soul in this very strange world hoping
I could learn a bit about what is true and fake.
But why all this age try to communicate finding trust and love is not always easy to make

la-la-la-la-la-la-la-la...

This is a happy end
cause' you don't understand
everything you have done
why's everything so wrong
This is a happy end
come and give me your hand
I'll take your far away.

[Refrain]:
I'm a new soul I came to this strange world hoping
I could learn a bit about how to give and take
but since I came here felt the joy and the fear finding myself making every
possible mistake

la-la-la-la-la-la-la-la...

la-la-la-la-la-la-la-la-la-la....

Je suis une nouvelle âme
Je peux faire espérer ce monde étrange
Je peux apprendre un peu comment donner et recevoir
Mais depuis que je suis ici, j'ai senti la joie et la crainte
Je me suis trouvé, faisant que chaque erreur soit possible


La la la la...

Je suis une nouvelle âme dans ce monde étrange qui espère
Je peux apprendre un peu de ce qui est vrai et de la foi
Mais pourquoi ne pas essayer de communiquer ?
Il n'est pas toujours facile de tomber amoureuse

La la la la...

C'est une fin heureuse car, tu ne comprends pas tout ce que tu as donné
Pourquoi tout est tellement si mal ?

C'est une fin heureuse
Viens et donne-moi ta main
Je t'emmenerai loin

Je suis une nouvelle âme
Je peux faire espérer ce monde étrange
Je peux apprendre un peu comment donner et recevoir
Mais depuis que je suis ici, j'ai senti la joie et la crainte
Je me suis trouvé, faisant que chaque erreur soit possible

La la la la...
Partager cet article
Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 17:33



J'ai ramené de Bergues ces photos de glycines ... Soyez indulgents... Je débute !



Je cherchais depuis désespément à faire un joli poème pour l'en illustrer, mais l'inspiration semble déjà être en vacances, et puis Serge Lama a déjà fait une jolie chanson à ce sujet, que je ne peux m'enlever de la tête dès je pense au nom de cette fleur !

Les glycines de Serge Lama

Sur le mur y avait des glycines
Sur le mur y avait des glycines
Toi, tu portais un tablier bleu
Toi, tu portais un tablier

Toujours le nez dans tes bassines
Toujours le nez dans tes bassines
En ce temps-là, on se parlait peu
En ce temps-là, on se taisait.

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha !
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Paraît que cousin et cousine
Paraît que cousin et cousine
Ça ne doit pas s'aimer d'amour, non
Ça ne doit pas parler d'amour

Alors on parlait du beau temps
De la pluie et des fleurs des champs
De la vendange et du labour, mais
On ne parlait jamais d'amour

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha !
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Puis je suis parti en usine
Puis je suis parti en usine
Je n'voulais pas être fermier, moi
Je voulais être le premier

Merci beaucoup, petit Jésus
J'ai bien mangé et j'ai bien bu
Je suis aimé ou respecté, moi
On me dit "vous" pour me parler

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha
C'est pas d'l'amour, mais ça viendra

Pourtant quand je vois des glycines
Pourtant quand je vois des glycines
J'ai envie de les arracher, moi
J'ai envie de les arracher

Paraît que t'aurais eu deux filles
Qui font partie de ma famille
Mais comme l'amour ne me dit plus rien
Elles n'auront jamais de cousins

C'est pas d'l'amour, pauvre Martha
C'est pas d'la haine, mais ça viendra.





Pour vous la remémorer, la voici avec un clip emprunté à You Tube :



Partager cet article
Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 16:06
Playlist_02 sélectionnée dans Musique

 

Juste quelqu'un de bien  (Enzo Enzo)


Debout devant ses illusions
Une femme que plus rien ne dérange
Détenue de son abandon
Son ennui lui donne le change

Que retient elle de sa vie
Qu'elle pourrait revoir en peinture
Dans un joli cadre verni
En évidence sur un mur

Un mariage en Technicolor
Un couple dans les tons pastels
Assez d'argent sans trop d'efforts
Pour deux trois folies mensuelles

Elle a rêvé comme tout le monde
Qu'elle tutoierait quelques vedettes
Mais ses rêves en elle se fondent
Maintenant son espoir serait d'être

Juste quelqu'un de bien
Quelqu'un de bien
Le cœur à portée de main
Juste quelqu'un de bien
Sans grand destin
Une amie à qui l'on tient
Juste quelqu'un de bien
Quelqu'un de bien

Il m'arrive aussi de ces heures
Où ma vie se penche sur le vide
Coupés tous les bruits du moteur
Au dessus de terres arides

Je plane à l'aube d'un malaise
Comme un soleil qui veut du mal
Aucune réponse n'apaise
Mes questions à la verticale

J'dis bonjour à la boulangère
Je tiens la porte à la vieille dame
Des fleurs pour la fête des mères
Et ce week-end à Amsterdam

Pour que tu m'aimes encore un peu
Quand je n'attends que du mépris
A l'heure où s'enfuit le Bon Dleu
Qui pourrait me dire si je suis

Juste quelqu'un de bien
Quelqu'un de bien
Le cœur à portée de main
Juste quelqu'un de bien
Sans grand destin
Une amie à qui l'on tient
Juste quelqu'un de bien
Quelqu'un de bien

J'aime à penser que tous les hommes
S'arrêtent parfois de poursuivre
L'ambition de marcher sur Rome
Et connaissent la peur de vivre

Sur le bas-côté de la route
Sur la bande d'arrêt d'urgence
Comme des gens qul parlent et qui doutent
D'être au-delà des apparences

Juste quelqu'un de bien
Quelqu'un de bien
Le cœur à portée de main
Juste quelqu'un de bien
Sans grand destin
Une amie à qui l'on tient
Juste quelqu'un de bien
Quelqu'un de bien

Partager cet article
Repost0
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 15:24

Pomme C (Calogero)
J'ai son image
J'ai son e-mail
Son coeur au bout du clavier

J'ai son visage
Et l'envie d'elle
Sans jamais l'avoir touchée

Dois-je sauver
Ou bien abandonner ?

Pomme, c'est un homme et une femme
Et c'est tout un programme
Un ciel artificiel
Pomme, qui m'allume et qui me quitte
On s'aime trop vite
Nos vies c'est le virtuel

Elle m'écrit
Mais mon écran
formate les sentiments

Mais j'imagine qu'une machine
Ne peut que faire semblant
Ma déesse, elle, 
N'est pas vraiment réelle

Pomme, c'est un homme et une femme
Et c'est tout un programme
Un ciel artificiel
Pomme, qui m'allume et qui me quitte
On s'aime trop vite
C'est le vi- c'est le virtuel

Un peu d'amour, copié-collé
Un peu d'amour, pomme C
Un peu d'amour téléchargé
Un peu d'amour à sauver, à sauver
Mais l'amour n'est pas virtuel.

Pomme, c'est un homme et une femme
Et c'est tout un programme
Un ciel artificiel
Pomme, qui m'allume et qui me quitte
On s'aime trop vite
C'est le vi- c'est le virtuel

Dois-je sauver
Ou bien dois-je abandonner ?
Partager cet article
Repost0
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 16:26

Avec la mer du Nord pour dernier terrain vague
Et des vagues de dunes pour arrêter les vagues
Et de vagues rochers que les marées dépassent
Et qui ont à jamais le cœur à marée basse
Avec infiniment de brumes à venir
Avec le vent de l'est écoutez-le tenir
Le plat pays qui est le mien

Avec des cathédrales pour uniques montagnes
Et de noirs clochers comme mâts de cocagne
Où des diables en pierre décrochent les nuages
Avec le fil des jours pour unique voyage
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir
Avec le vent d'ouest écoutez-le vouloir
Le plat pays qui est le mien

Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
Avec le vent du nord écoutez-le craquer
Le plat pays qui est le mien

Avec de l'Italie qui descendrait l'Escaut
Avec Frida la Blonde quand elle devient Margot
Quand les fils de novembre nous reviennent en mai
Quand la plaine est fumante et tremble sous juillet
Quand le vent est au rire quand le vent est au blé
Quand le vent est au sud écoutez-le chanter
Le plat pays qui est le mien.

Partager cet article
Repost0
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 13:33


Je suis un homme de Cro-Magnon
Je suis un singe ou un poisson
Sur la Terre en toute saison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un seul puis des millions
Je suis un homme au coeur de lion
A la guerre en toute saison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un homme plein d'ambition
Belle voiture et belle maison
Dans la chambre ou dans le salon
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je fais l'amour et la révolution
Je fais le tour de la question
J'avance, avance à reculons
Et je tourne en rond, je tourne en rond.

Tu vois, j'suis pas un homme,
Je suis le roi de l'illusion
Au fond, qu'on me pardonne
Je suis le roi, le roi des cons.

Je fais le monde à ma façon
Coulé dans l'or et le béton
Corps en cage, jeté en prison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Assis devant ma télévision
Je suis de l'homme, la négation
Pur produit de consommation
Oui, mon compte est bon
Mon compte est bon.

Tu vois, j' suis pas un homme,
Je suis le roi de l'illusion
Au fond, qu'on me pardonne
Je suis le roi, le roi des cons.

C'est moi, le maître du feu,
Le maître du jeu, le maître du monde
Et vois ce que j'en ai fait,
Une Terre glacée, une Terre brûlée,
La Terre des hommes que les hommes abandonnent.

Je suis un homme au pied du mur
Comme une erreur de la nature
Sur la Terre sans d'autres raisons
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un homme et je mesure
Toute l'horreur de ma nature
Pour ma peine, ma punition,
Moi je tourne en rond, je tourne en rond

Je suis un homme et je mesure
Toute l'horreur de ma nature
Pour ma peine, ma punition,
Moi je tourne en rond, je tourne en rond

Moi je tourne en rond, je tourne en rond
 
Partager cet article
Repost0