Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 22:00

 

 

paris point zéro

 

 

AU DELA DE LA HAINE

 

(page 20)

 

 

La majorité et le BAC c’était la ligne d’horizon de ma chérie, parce qu’alors ses parents ne verraient plus d’obstacle à notre Amour.  Le chef avait compris depuis longtemps. Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace… Rires ! Il m’avait à la bonne… Heureusement ! De temps en temps après le service il me disait : « Allez viens gamin, je t’invite boire un verre au mess ».

L’alcool, je  ne le supportais pas bien à cet âge-là, faut dire que chez mes parents  on le réservait pour les rendez-vous familiaux, et qu’avant vingt ans  on ne le proposait même pas. Et surtout, maman veillait à faire appliquer sa propre loi qu’elle avait mis en place chez elle que ça plaise ou pas : on range les bouteilles après le deuxième apéro ! Certains diront « tu parles, vous buviez de la bière à tous les repas dès une dizaine d’année »… c’est vrai, dans le Nord dans les années soixante dix c’était comme ça dans tous les foyers. Le brasseur déposait chaque semaine, une caisse de bière au litre,  une autre d’eau, et trois bouteilles de vin rouge pour accompagner le fromage. Je ne crois pas qu’en degré ça volait très haut… Ni que ça devait faire de nous des alcooliques… Et puis au fil des années, maman a supprimé la bière parce que le brasseur ne passait plus et que les « canettes » étaient justement trop « fortes » donc eau pour tous aux repas. Papa a fait une drôle de tête. Mais il n’a rien dit. Papa ne contredit jamais maman. Personne ne contredit maman !

C’est à l’armée que j’ai commencé à prendre mes premières cuites avec mes compagnons d’appel, pour faire comme les autres, quand la permission du week-end était trop courte pour revenir dans nos familles. Je n’en éprouvais ni plaisir, ni fierté…

A l’école de gendarmerie, d’autres copains, d’autres longues soirées entre mecs à combler… d’autres cuites. Une fois le diplôme en poche j’allais pouvoir reprendre une vie saine sans passer pour un dégonflé…

 

 

La suite : paris point zéro

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clo - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Aimela 22/06/2010 10:43



Ah l'armée ! J'en ai entendu parlé mais pas qu'en bien , j'ai un de mes fils qui l'a fait, les autres l'y ont
échappé  et c'est un grand bien



Clo 22/06/2010 21:24



Tout n'est pas à jeter... Mais c'est un univers d'hommes si tant est que l'on en soit vers 18/19 ans.... Je me réjouis également que le mien n'ait pas à faire de service obligatoire comme
jadis. Bisous Martine.



Solange 22/06/2010 03:58



L'armée en a corrompue plusieurs.



Clo 22/06/2010 21:22



Effectivement Solange... Alors puisqu'on essaie de trouver une excuse au pauvre Dimitri, on dira que l'armée est la première fautive