Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 17:23
 L'atramantophile  



Devant sa collection c'est amoureusement

Que son regard se pose, effleure chaque pièce.

L'alliage ou le style est son ravissement

La forme ou les couleurs mettent son cœur en liesse.

 

Ces petits réservoirs, vides pour la plupart,

Renferment du bonheur, déposé par la muse ;

Une ambiance, un parfum, un sujet de départ

Qui s'insinuent en lui comme une douce intruse.

 

Témoins d'une autre époque où l'écriture encore

S'apparentait à l'art, forme et fond alliés,

Où le thème et l'intrigue trouvaient leur décor

Au feuillage de pleins, boucles et déliés.

 

Il se souvient pourtant, au doux temps de l'enfance

De s'être réjoui de leur disparition…

A l'âge de raison, il répare l'offense

Offrant aux encriers, réhabilitation.


 


Claudie Becques (23/04/09)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Clo - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

liedich 29/09/2009 13:42


mais quel joli nom ! je ne te savais pas Telle. J'aime tes mots pour leur beauté mais aussi pour le message si réel qu'il recelle !
Bravo à Toi, restes ma Pleine s'il te plait.


Clo 29/09/2009 21:32


Tant que je vivrai je garderai en moi cette appellation "La Plaine"...
Tu es le seul qui aie su trouver ces mots qui me correspondent tant.
Un jour je ferai un poème là-dessus...

Toi tu seras toujours non pas un, mais... Le Poète ! 


Solange 04/08/2009 14:29

Une écriture qui nous parrait tellement loin maintenant avec les ordinateurs c'est dommage. Bel hommage.

dadevo 28/05/2009 21:55

quelque part ouiil y a un régardd'un enfant malheureuxqui a pleuré  une nuitdans un petit hangard

Clo 29/05/2009 23:14


Enigmatique et triste passage sur Litterrances...
J'espère que cet enfant retrouvera la sourire !


aimela 27/04/2009 13:26

Je ne sais pas ce qui se passe, je n'ai pas reçu la new pour me dire que tu avais écrit ce joli poème , c'est en passant sur mes liens que j'ai découvert,  bel hommage aux encriers et au delà à l'écriture. Bises  clo

Clo 27/04/2009 13:58


Hum, hum me voici maintenant trahie par la technique alors !!! (éclat de rire).

C'est dans ces cas-là qu'on reconnaît ses vrais amis : ils viennent sans être conviés.
Merci Aimela pour ta fidélité.
Grosses bises. Clo


Moun 24/04/2009 14:44

Hommage fort bien écrit pour ces petits contenants où les élèves appliqués s'en donnaient à coeur joie pour former de jolies lettres majuscules sans faire de pâtés... je n'étais pas mauvaise en écriture à la plume ! Jolie nostalgie de notre époque scolaire !Amitiés

Clo 24/04/2009 16:29


Ton commentaire me ravit Moun !

Comme je le dis dans mon poème j'aime aujourd'hui les plumes et les encriers autant que je les les ai haïs dans mon enfance ; j'étais trop nerveuse, je cassais les plumes et tâchait tous mes
cahiers.
Aujourd'hui je m'en tiens au plaisir des yeux !
Merci de ton passage sur Litterrances.
Clo