Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 07:00

Encore un petit conte pour les enfants ou ceux qui ont gardé leur âme d'enfant...

A lire également sur : http://raconte-moi-polly.over-blog.com/article-26055623.html




23 décembre…

 

Sur les hauteurs des montagnes des Alpes, Petit Sapin est tristounet.

Ses branches retombent comme pour toucher le sol. Elles ne sont pourtant que très peu recouvertes de neige puisque protégées par celles des très grands arbres.

Non, quelque chose ne va chez Petit sapin, car bien qu'il fasse partie de cette espèce d'arbres qui garde son feuillage en hiver, quelques épines jonchent quand même le tapis blanc.

Ses parents très inquiets envoient chercher Monsieur Hibou-qui-sait-tout.

 

L'oiseau observe le malade, le questionne et s'en va rassurer Monsieur et Madame Sapin :

 

-    " Votre fils nous fait un petit coup de déprime passager. Il a entendu dire que dans la vallée, les hommes on fait venir des petits sapins pour les garnir de couleurs et de lumières pour les fêtes de fin d'année et il est très déçu de ne pas avoir été choisi lui aussi…

-    Oh, mais heureusement qu'ils ne nous l'ont pas déraciné notre Petit ! s'écrie Maman Sapin, personne ne sait le sort que l'on réserve après la nouvelle année aux petits sapins…

-    Que faire pour lui rendre la joie de vivre ? questionne le Papa

-    De l'attention et de l'amour… je ne vois que ça," soupire Monsieur Hibou.

 

La nouvelle fait le tour de la forêt et chacun, attristé, cherche comment redonner le sourire au Petit sapin.

 

Une assemblée extraordinaire présidée par Dame Lune, est organisée pour définir la stratégie à adopter, et au petit matin du 24 décembre…

 

Les écureuils se mettent à enlever avec leurs petites pattes le peu de neige qui recouvre les branches de Petit Sapin jusqu'à ce que sa parure soit bien verte comme en plein été.

 

Lorsque c'est le cas, des centaines d'araignées grimpent alors sur notre petit arbre et commencent à tisser des guirlandes tout autour de lui. Ce travail d'artiste leur prend quasiment toute la journée, et bientôt, le jour commence à tomber.

 

Petit Sapin ne comprend pas trop ce qui se passe, mais on s'occupe de lui et ça semble lui plaire. De temps en temps il se tortille parce que toutes ces araignées ça le chatouille un petit peu.

 

Lorsque les fileuses ont terminé leurs jolies broderies, les écureuils reviennent alors avec plein de pommes de pin tombées de Papa Sapin qu'ils avaient entassées dans leurs réserves pour l'hiver et les accrochent au tout petit.

 

Quand tout est fait, le vent du Nord vient délicatement souffler sur chaque guirlande et chaque pomme de pin pour les recouvrir d'une fine couche de givre scintillante sous les rayons de la lune.

 

Puis Monsieur Hibou-qui-sait-tout,  donne alors le signal aux milliers de lucioles qu'il a convoquées et toutes se posent ici et là sur Petit Sapin qui se met alors à briller de mille feux.

 

Comme il est fier Petit Sapin lorsque tous les animaux de la forêt venus pour le contempler s'extasient dans un énorme "OHHHHH !" admiratif.

 

Et lorsque les douze coups de minuit retentissent de la petite église tout au fond de la vallée, les voix des amis de toutes plumes et de tous poils qui entourent Petit Sapin, s'unissent en une gigantesque chorale dirigée par Monsieur Hibou-qui-sait-tout pour entonner :

 

"Mon beau sapin
Roi des forêts
Que j'aime ta verdure !
Quand, par l'hiver
Bois et guérets
Sont dépouillés
De leurs attraits
Mon beau sapin
Roi des forêts
Tu gardes ta parure.
Toi que Noël
Planta chez nous
Au saint anniversaire !
Joli sapin
Comme ils sont doux
Et tes bonbons et tes joujoux !
Toi que Noël
Planta chez nous
Tout brillant
De lumière.
Mon beau sapin
Tes verts sommets
Et leur fidèle ombrage
De la foi qui ne ment jamais
De la constance et de la paix,
Mon beau sapin
Tes verts sommets
M'offrent la douce image.
"

 

Lorsque tous se taisent enfin, des petites gouttes de sève sont tombées sur le sol au pied de Petit Sapin :  il pleure de bonheur.

 

Il a compris qu'il n'est pas de plus grand bonheur que de passer Noël entouré et aimé de ses parents et amis.

 

Claudie Becques (22/12/08)



J'en profite pour vous souhaiter à tous un :

entourés de tous ceux que vous aimez.

Clo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

scoobydu41 24/12/2008 08:24

quel beaux conte et sapin!de bonnes fêtes à toi aussi

Clo 24/12/2008 09:06


On parle toujours du père noël... mais, que serait noël sans sapin ?
Il valait bien un petit conte.
Joyeuses fêtes.


Petite Elfe 23/12/2008 23:36

Quel joli conte, Clo! Et comme j'aurais aimé avoir un sapin comme celui-là! Il doit être magnifique! Je dis "dois" car il existe sûrement... Magie de Noël et des conteuses...Je te souhaite un joyeux Noël.

Clo 24/12/2008 09:05


Mais bien sûr qu'il existe ce petit sapin, ce n'est pas une petite elfe qui dira le contraire 

Joyeux Noël et merci de ton passage.


Theo 23/12/2008 18:46

Que c'est bien trouvé Clo !! Je me suis retrouvé tout petit à lire mes "livres d'or" comme on disait à l'époque ! Ca mériterait d'en devenir un tant c'est bien fait et touchant !!Je les ai toujours, mes livres d'or, ou ce qu'il en reste, précieusement rangés ... Ca m'en fera un de plus ! Merci Maman Clo, mille fois merci !!!!

Clo 23/12/2008 19:39


J'adorais aussi les "livres d'or"... (Ils portaient bien leur nom)
Garde cette histoire pour ta petite fille lorsqu'elle sera assez grande pour la comprendre.
Bonne soirée.
Amitiés.
Clo


liedich 23/12/2008 17:02

quelle fête pour ce petit sapin : les lucioles, la toile, les pommes de pin..... et ces larmes qui réchauffent la neige. jE REdeviens un enfant grâce à Toi. Merci. Bonne fête à Toi aussi.

Clo 23/12/2008 19:35



Il ne faut jamais perdre son âme d'enfant Liedich, ce serait devenir adulte... Pouah quelle horreur (éclat de rire).
Joyeux Noël.



aimela 23/12/2008 10:22

Il est adorable ce petit conte Clo, j'adore, Merci pour ce conte et pour tes voeux, reçois les miens  en échange. Bises

Clo 23/12/2008 19:34


Merci d'avoir aimé Aimela, et pour tes voeux.
Grosses Bises.
Clo