Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 09:03



Chapeau l'encrier !
Tous pour un et un pour tous
Courrier d'une reine.


Clo le 24/10/08

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mésange 08/01/2009 20:11

Quand je regarde cette photo ma p'tite soeur, je me dis qu'il fut un temps où il était si bon de laisser couler l'encre sur le papier. Il y a une magie dans ces lettres je trouve... une magie irremplaçable...T'adore...Nad 

Clo 12/01/2009 20:30


Ah, les plumes, les encriers, les cachets de cire, les bijoux de la reine et... les beaux mousquetaires ! Je crois que j'aurais aimé, même si on embrochait en ce temps-là plus vite que son ombre !
mdr.
Bisous ma Nadichou.
Clo


aimela 13/11/2008 12:39

Me revoilà après une panne de net pendant longtemps . Je n'ai pas pu te soutenir et cela me navre, j'espère que tu as réussi . Bises Clo

Clo 14/11/2008 04:54


J'espère que tes soucis informatique sont maintenant réglés.
J'ai pensé à toi Aimela... C'était mes premières "planches".
Peut-être aurais-tu pu me donner un truc contre la tremblote et le manque de salive... (sourire). Bises. Clo


scoobydu41 11/11/2008 15:18

c'était une belle façon d'écrire

Clo 12/11/2008 19:38


C'est sûr c'était mieux qu'avec un clavier et une souris !


katherine 10/11/2008 22:09

C'est d'Artagnantesque!!!!!!!!Bises

Clo 12/11/2008 19:37


C'est aussi mon avis !
Bises à toi Katherine.


liedich 10/11/2008 20:16

Eh ma Clo, tu t'asseois, tu regardes le ciel et tu écris. Avec ce qu'il y a en Toi, ce ne sont des mots qui vont se déposer, ce sont des larmes ou des sourires de vie ! un truc bien "être" pour qu'ils connaissent au dela de ton paraitre !bah, oui, ma Clo, tout simple. Juste qu'ils sentent ce que tu es.  

Clo 12/11/2008 19:37


C'est exactement ce que m'ont dit ces femmes : qu'elles avaient apprécié la simplicité des textes dans lesquels elles se sont reconnues.
Sans doute que certains sont repartis en se disant que c'était loin d'être de la grande littérature, mais ça m'est bien égal mes ambitions ont été atteintes en voyant les petites étoiles briller
dans les yeux qui ont croisé les miens.
Tu sais Liedich mes pensées se sont tournées vers toi avant d'entrer "en scène", j'ai même dit à mon partenaire "Tous pour un, un pour tous (sourire)
Pour cette force que tu m'as donnée je me permets de te faire une très grosse bise.
Clo