Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 12:45



Ta petite menotte est crispée dans ma main,
Je lis dans ton sourire l'ombre de ton angoisse ;
J'essaie de te cacher celle qui, aussi, m'étreint :
C'est ta toute première rentrée des classes.

Du haut de tes trois ans, tu portes ton cartable,
A te voir c'est certain tu vas faire un malheur !
Mon petit bout de chou, c'est ..............

Désolée par respect pour ceux qui l'ont acheté pour lire la suite cliquer sur :Trace recto

Partager cet article

Repost 0
Published by Clo - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Nickyza 01/10/2008 02:55

Emouvant ce texte...Haaaaa, nos p'tits bouts d'chou qu'on n'arrive jamais à quitter et qui même grands restent nos ptits bouts d'chou!!Une jolie promenade sur ton blog :-)

Clo 02/10/2008 09:59


C'est très gentil Nickyza !
J'irai également te rendre visite très bientôt.


Babou* 05/09/2008 12:24

J’ai posé un message à l’attention de mes lecteurs MERCI A VOUS TOUS … Babou*

Clo 05/09/2008 18:04


Mille aussi à toi aussi Babou*. Nous deux c'est presque une vieille histoire non ? Bisous. Clo


topotore 04/09/2008 23:45

Tu es taguée. C'est juste un petit merci !

Clo 05/09/2008 18:02



Merci Topotore... Je suis très touchée. Amitiés Clo



Mésange 04/09/2008 13:59

Ah chère Clo.. il me semble aussi avoir vécu chacun de ces mots là… Qu’est-ce que ça en prend des mouchoirs au premier jour… et que j'aime ces mots là, si amoureux..
 
Bisous à toi
Nad

Clo 04/09/2008 19:03



Ca remue les souvenirs  hein ma p'tite mésange ??? (soupiiiiiiiirs)

Arfff ! La vie continue ! Les enfants grandissent mais restent un bonheur de tous les jours et ça c'est le plus important.

Grosses Bises. Clo 



petite elfe 03/09/2008 23:12

C'est un très beau texte... Je suis une "ancienne" maîtresse d'école et que d'angoises j'ai pu lire dans les yeux des jeunes parents...J'ai eu une chance inouïe: je n'ai pas trop connu cette angoissse: mes enfants étaient dans la même école que moi....

Clo 04/09/2008 18:57



Eh ! Les enfants ! Savez-vous que certaines maîtresses sont des elfes ????
C'est génial non ?
(sourire)

C'est vrai que je parle d'angoisse dans mon poème... mais à posteriori je crois que c'est davantage un symbole cette rentrée des classes, d'ailleurs ne dit-on pas à nos enfants "tu es grand
maintenant tu vas  à l'école !". C'est juste une prise de conscience que justement nos enfants ne nous appartiennent pas, qu'on est simplement là pour leur montrer le chemin de la vie, et
leur faire rencontrer d'autres personnes qui auront aussi une influence sur les adultes qu'ils deviendront.
Pour toi en effet la rentrée était plus un rapprochement qu'une cassure. Ca devait être sympa !