Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 16:32

Mille mercis à Stellamaris  qui a eu la délicate attention de me sélectionner parmi les cinq blogueurs à qui il a décerné le prix représenté par la statuette ci-dessous, dans le cadre d'une chaîne de l'amitié, et que je fais donc suivre par le biais de ce poème :





Virtuelle amitié


Le virtuel dépose dans nos vies
Ce petit plus qui comble nos envies,
Tout ce rêve dont nous avons besoin

Pour supporter les heurts du quotidien.

De l'amitié ?
Peut-on en être sûr ?

Moi je dirais  un petit peu d'azur,

Des rendez-vous de joies et de partage
Dans le respect et quelque soit notre âge.

De l'ouvrier au cadre diplômé,
Du scribouillard au bien plus confirmé,
C'est la passion qui guide notre plume
Et de notre âme fait jaillir l'écume.

De ces instants bénis devant l'écran
Puisqu'il m'en faut cinq à sortir du rang
C'est à l'
Aurore, à la douce Mésange
Que j'adresse quelques  vers de louange.

La Fée des Bois, la petite
Aimela
Donnent aussi un peu de leur éclat,
Et pour finir j'admire le brio

De ce poète alias Maître Théo.

 

 

  


Claudie Becques (18/06/08)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

aimela 24/06/2008 12:59

Ah !  l'amitié sur la toile est aussi illusoire que dans la vie et ne se compte sur les doigts d'une main , heureusement qu'il y a des personnes comme toi qui savent ce que cela représente . Très beau poème et félicitations pour ce prix  bien mérité . Amitiés

Clo 24/06/2008 16:13


Hum, hum... Mais ce prix est désormais aussi le tien...
T'as plus qu'à t'y coller maintenant ! Sympa la copine non ?
(Bon le slam est toléré, parce que c'est toi  !) Biz. Clo


nothing 19/06/2008 13:46

Un bel hommage et une récompense, je le pense, bien méritée.Félicitation!

Clo 19/06/2008 19:06


Merci Nothing. Mérité je n'en suis pas sûre mais le geste m'a néanmoins touchée.


lilie-nanny 19/06/2008 09:26

bonjour Clo, tu m'étonnes que c'est a toi qu'il l'a décerné ! évidemment, quel talent !!! bise. lilie-nanny.

Clo 19/06/2008 19:05


Tu es trop gentille Lilie-nanny. Bise à toi et à très bientôt j'espère sur ton blog. Clo


stellamaris 18/06/2008 21:19

Très joli poème ! Sur le fond, j'irais plus loin que toi : il est des amitiés nées sur le net qui sont bien plus que virtuelles ... par contre je te suis totalement sur les joies qu'on peut tirer du partage de nos talents si différents !Sur la forme, puisque tu l'as posté dans "Sonnets et beaux vers", tu ne m'en voudras pas de te faire quelques petites remarques prosodiques ? Elles ne gâchent en rien mon plaisir à le lire, rassure-toi !Le troisième vers à un pied de trop. Je suppose que tu n'as pas compté le e muet de "rêve" ? Il faudrait pour celà qu'il soit suivi par une voyelle pour pouvoir être "élidé" (absorbé) par cette voyelle5ème vers, liaison "commen-t-en" peu harmonieuse, idem au 6ème, "plutô-t-un7ème vers, "joies", ces mots en "voyelle + e muet + syllabe muette" ne peuvent, en poésie classique, être placés qu'en fin de vers car le e muet ne peut être élidé16ème vers, "dédie" aurait du être suivi d'une voyelle pour que le e muet puisse être élidé; de même au vers suivant, "Fée" ... mais ici tu n'avais pas d'autre sollution puisque "Fée des bois" est un nom propre !17ème vers, tu aurais du conjuger "M'apportent" ... et, du coup, tu aurais eu un pied de trop !Et enfin, "prince" et "immense" ne riment pas...Mais, je le répète, ces remarques n'ont rien oté au plaisir de te lire ! N'est-ce pas le principal ?Toute mon amitié ... en espérant qu'elle soit, ou devienne, plus que virtuelle !

Clo 19/06/2008 18:40



Sur le fond il faut dire que "chat échaudé craint l'eau froide", puisque je me suis pris en pleine face en mars de cette
année toute la valeur de soit-disant amitiés nées sur le net qui ont duré plus de cinq ou six ans.
J'ai donc appris à ne plus me fier aux apparences ni aux dires et  rester sur ma réserve.


La vraie vie déjà, nous apporte son lot de déconvenues alors la toile…


Voilà donc pourquoi il me semblait important de mettre en avant le caractère sympathique d'un partage d'une même passion, et
d'affinités entre blogueurs, le reste étant purement illusoire.


Sur la forme j'ai fait quelques modifications en tenant compte de tes remarques, mis à part pour la Fée des Bois dont on
tolèrera effectivement ce "e" muet en l'occultant virtuellement d'un coup de baguette magique ! (sourire).
Amicalement. Clo