Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2008 3 11 /06 /juin /2008 20:40


Finalement, je suis bien tout là-haut.

Jolie vue !

  

Ca n’a pas été sans mal pour y arriver tout de même.

 

Je me souviens que toute petite, il me semblait infranchissable, mais je n’avais pourtant qu’une idée en tête : y grimper.

 

Mes parents ont du m’aider pour les premiers barreaux, ils me tenaient les mains pour que je ne tombe pas, ils me guidaient aussi, m’évitaient les faux-pas.

 

Avec le temps, j’ai pris de l’assurance et le nez levé vers l’avenir, j’ai gravi les autres marches, forte de mes certitudes.

J’ai trébuché parfois, mais je me suis accrochée et n’ai jamais renoncé.

 

Je me disais, quand tu y seras là-haut, bien assise, bien installée, après, il n’y aura plus qu’à te laisser glisser dans une vie tranquille, dans la sérénité.

 

Alors pourquoi ?

Pourquoi ne suis-je pas apaisée, maintenant que j’y suis, à mi-parcours, à mi-chemin, à mi-vie ?

 

Certes, la voie est lisse et directe, sans risque et sans danger, du moins c’est ce qu’il y paraît.

Ce qui m’inquiète le plus, c’est l’absence de rambarde de ce côté, rien pour se raccrocher si tout allait trop vite.

 

Et puis, la chute finale, le nez dans la poussière.

 

Mais, poussez-pas derrière !

 

Tout compte fait, je préfère redescendre par où je suis montée.

 

Comment ça, c’est pas possible ? Bon ! Alors... J’y vais ?

 
 
 
 
Claudie BECQUES

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Ce texte est superbe... avec tellement d'images de la vie.Il m'a fait remonter à la surface un jour où ma soeur et moi superbes dans nos bermudas turquoises neufs nous avons, toutes les deux, sur un clou, écorchés notre poche arrière. Je ne te raconte pas la colère maternelle... mais au fond ce jour là heureusement que je n'ai pas eu la vision de l'avenir qui m'attendait dans le toboggan de la vie. Le clou qui m'a écorché dernièrement m'aurait fait trop peur, et je ne sais pas avec le recul si j'aurais poursuivi ma descente...Mais tu as raison tout compte fait heureusement que ce n'est pas possible de faire marche arrière.Vraiment superbe ton texteBisous Babou*
Répondre
C
<br /> Effectivement retourner en arrière ce serait repasser par  les embûches et les coups durs... alors mieux vaut avancer plus forte de ces batailles gagnées avec la vie vers un demain plus<br /> lumineux.<br /> Merci de t'être arrêtée quelques instants dans mon aire de jeux Babou*.<br /> Bisous.<br /> <br /> <br />
S
C'est le premier pas qui coûte le plus
Répondre
A
Parceque l'on se retrouve seules, nous faisons le bilan  de notre vie, les bons, les mauvais moments . Nous sommes libres de faire ce que l'on a envie mais qu'allons nous trouver au coin d'une journée ? Je me pose tant de questions et je n'ai aucune réponse malheureusement... Il faut avancer et promis Clo, je ne te pousserai pas, je ne suis pas pressée pour monter par les marches ou à l'envers
Répondre
C
<br /> Ah bah ! Si toi tu tu mettais à me pousser alors... à qui se fier ? (sourire) Bises. Clo <br /> <br /> <br />
S
Excellent ! Bravo, toute mon amitié
Répondre
C
<br /> Merci Stellamaris. Toujours le premier ! LOL<br /> <br /> <br />