Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 14:25


D’une ondée de souvenirs

S’échappent mes soupirs

                        

          

Aux rayons de l’amour,

Me suis brûlée un jour

 

 

L’orage en un éclair

Foudroie mon univers

 

 

La pluie sur les carreaux

Me berce de ses sanglots

 

 

Le vent dans les volets

Fait claquer mes pensées

 

 

Dedans mon cœur gelé

Hiberne mon passé

 

 

Sur le sol enneigé

Se perdent les années



Claudie Becques (1988)

Partager cet article

Repost 0
Published by Clo - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Topotore 20/05/2008 08:43

Une plume suffit pour le tour d'un an Clo. Et Clo saisit par sa plume à l'an tour.

Clo 20/05/2008 15:14


Jolie formule Topotore... Je m'en souviendrai.


hicham 13/05/2008 19:25

Une année un peu amère semblerait-il, où aucune des quatre saisons n'a paru apaiser ton cœur...

Bisou Clo

Clo 14/05/2008 16:19


Un coup de blues évidemment ce jour-là, mais c'était il y a bien longtemps... J'ai bonifié (rires).
Merci et bisou à toi Hicham.


stellamaris 13/05/2008 18:24

Superbe écriture minimaliste. Même si la forme est complètement différente, on sent l'esprit haïku ... et j'adore ! Bravo !

Clo 14/05/2008 16:15


Ouh, là, là, il n'est pas récent ce poème là et j'ignorai encore ce qu'était qu'un haïku.
Merci Stellamaris.