Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 17:29


Il suffirait pourtant de faire ce numéro

Pour pouvoir réentendre ta voix de nouveau.

Devant mon téléphone, il m'arrive de penser

A toutes ces questions que j'aimerais te poser :

Est-ce que tu es heureux ? Peut-être es-tu marié ?

Tu aimais les enfants, en as-tu donc à toi ?

Est-ce que de temps en temps, tu te souviens de moi ?

Es-tu devenu fidèle, finalement en amour ?

Ou des joies de la vie t'enivres -tu toujours ?

Ecoutes-tu mes disques ? Aimes-tu toujours danser ?

Retournes-tu parfois où l'on s'est rencontré ?

Le football te passionne-t-il toujours autant ?

As-tu les mêmes copains ? Vois-tu les mêmes gens ?

Passes-tu tes vacances encore à la Rochelle ?

Qu'as-tu fait de ta vie ? Est-elle vraiment belle ?

Mais j'ai peur des réponses que tu pourrais me faire,

Et comme je ne pourrais pas retourner en arrière,

Je préfère penser, qu'il n'y a plus d'abonné

Au numéro que je n'oserais jamais appeler.

Claudie Becques (23/02/88)

Partager cet article

Repost 0
Published by Clo - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

eolina/korrigane 11/05/2008 23:02

Eh oui! beaucoup d'entre nous avons une ou plusieurs ombres qui planent au-dessus de nos têtes... Et c'est la nostalgie qui nous envahit...
Bonne soirée.

Clo 13/05/2008 17:20



Merci eolina d'avoir partagé avec moi ce petit moment de nostalgie.
Bonne soirée à toi. Clo



carie 11/05/2008 15:24

Hello,
Je trouve que ce poème est beau,
J'ai aussi un ou plusieurs faux numéros,
Je ne me suis moi non plus, jamais jetée à l'eau,

Clo 13/05/2008 16:54


Eh, eh... Pas très téméraire non plus à ce que je vois !
Tu sais, les souvenirs s'embellissent tellement avec le temps que la réalité ne pourrait que nous apporter de la désillusion, alors contentons-nous de ce que nous avons !
Merci à toi Carie


aimela 10/05/2008 20:33

Très beau poème Clo, personnellement, je ne tiens absolument pas à savoir ce qu'ils sont devenus, vu ce qu'ils m'ont apporté tous ( rires)

Clo 12/05/2008 14:04


Oh, moi tu sais c'était le tout premier, et ... le suivant je l'ai épousé !


Malou 10/05/2008 11:13

Que la nostalgie est douce en notre coeur! Clo, tu touches là où tout au fond de nos réminiscences, une toute petite fleur un peu fanée qui odore encore! "Je préfère penser qu'il [y a encore] un abonné au numéro que je n'oserais jamais appelé". Gardons-nous d'oser remonter dans notre réel d'aujourd'hui ce qui reste de doux souvenirs d'antan puisque finalement nous n'en avons gardé que le meilleur. Amitié Malou

Clo 10/05/2008 15:41


C'est tout à fait ça Malou. C'est une douce image et chaleur au creux de notre coeur que l'on contemple de l'intérieur lorsque le présent se fait trop tumultueux ou trop lancinant.
Si elle a su resté si belle, c'est qu'elle n'a jamais été confrontée au quotidien et ses habitudes.
Bien amicalement. Clo


Théo 09/05/2008 23:50

Ah, Clo !
Qui de nous ne se reconnaît pas dans ces mots, dans ces questions dont on n'espère pas de réponses ! Bouh, tu m'as rendu nostalgique, signe que ton texte est criant de vérité ...
Merci pour l'émotion, Clo.

Bien amicalement

Théo

PS : Hé, moi, même ému, je ne bégaye pas :-))))) Si tu vois ce que je veux dire :)

Clo 10/05/2008 15:28



Je crois en effet que nous avons tous au fond du coeur, une amourette ou un(e) ex qui nous laisse une certaine nostalgie et dont on aimerait bien savoir ce qu'est devenue sa vie.
Merci à toi Théo .
PS : c'est OB qui avait buggué, tu l'avais rendu tout chose lui aussi ! (rires)