Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 15:47

a-la-mode.jpg

 

Julie a six ans. C'est une petite fille très éveillée pour son âge. Elle habite un HLM avec ses parents. Mais à six ans on ne comprend ces histoires de loyer modéré alors elle dit un "Ah je l'aime…. PAS!".

Ses parents sourient quand elle dit ça. Un sourire triste.

 

-         "Bientôt on habitera à nouveau dans une vraie maison" promet sa maman.

 

Son père, lui, serre les poings et les dents. C'est pourtant pas un fainéant. Depuis la fermeture de l'usine où il travaillait Luc enchaîne les petits boulots intérimaires, du moins quand on lui en propose. Il accepte tout, mais quand il a déduit les frais d'essence et payé les factures il ne reste plus grand chose pour le superflus.

Alors il a fallu supprimer les vacances, puis revendre la petite maison pour laquelle il s'était endetté pour vingt ans, et finalement emménager dans cet appartement en ville.

Luc et Sylvie s'étaient connus dans la même entreprise.

Deux étoiles de mer… sur le sable.

 

Sylvie travaille à domicile. Elle propose des petits travaux de couture et de repassage. Une façon d'arrondir un peu les fins de mois.

 

-         "Avec un grand jardin, plein d'arbres et de fleurs ? demande Julie

-         Oui, chérie, comme chez papi." la rassure sa maman.

 

Tous les mardis soirs, les grand-parents viennent chercher la petite pour l'emmener chez eux à la campagne à une quinzaine de kilomètres de là, et la re-dépose le jeudi matin à l'école.

 

L'enfant passe ainsi tout le mercredi au grand air. Elle est imbattable pour reconnaître les allées de plantations :

 

-         "Les carottes, les zaricots, de la salade, des patates… énumère-telle en pointant son petit doigt.

 

Papi est très fier de son apprentie cultivatrice. Il lui a offert de vrais outils, à sa taille et lui a aménagé une petite parcelle de terre rien que pour elle.

 

-         "C'est de la bonne terre ça pitchounette, tu peux y faire pousser n'importe quoi. Tiens tu trouveras dans cette boîte toutes les graines que tu veux, des fleurs, des légumes comme sur l'image des petits sachets."

 

Julie bine. Julie sème. Julie arrose. Julie observe.

Et papi observe Julie d'un œil attendri.

 

Le week-end Julie montre fièrement à ses parents son joli petit jardin, où un peu de verdure paraît enfin.

 

Les semaines passent et l'enfant semble inquiète. Rien ne pousse à un endroit précis. Elle s'accroupit, fouille la terre du regard. Rien. Elle va remplir son petit arrosoir sans rien dire et inonde la parcelle récalcitrante.

-         "Il faudra bientôt déduire tes carottes, remarque papi, sinon elles vont étouffer ainsi serrées".

 

Et de ses petits doigts,  la gamine imite son grand-père en prélevant ça et là  quelques fines tiges de la route quelque peu tortueuse tracée par l'enfant.

 

Bientôt les premières récoltes.

 

Mais la fillette pleure soudain devant le petit bout de terrain toujours vierge.

 

-         "T'avais dit que je pouvais planter n'importe quoi, que ça pousserait !" hoquète-t-elle tandis que le grand père l'interroge sur ce gros chagrin

-         Ah, mais ça arrive aux meilleurs jardiniers, c'est peut-être la maladie ! Qu'avais-tu planté à cet endroit ?

-         Des sous… Pour faire pousser un arbre à sous pour acheter une vraie maison à papa et maman, parce que moi : Ah  je l'aime vraiment… pas !"



Claudie Becques 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires