Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2008 1 09 /06 /juin /2008 11:00
zen1.jpg


Sous un peu de poussière, tout au fond d’un tiroir
Dans un cahier broché, dormaient des poésies.
Imbibées de mes larmes, elles sentaient le moisi
Emplies de mal de vivre et dénuées d’espoir.

J’étais alors si jeune, toute la vie devant moi,
Bercée par tout l’amour d’une famille unie.
Combien me connaissant, devaient pâlir d’envie !
Et pourtant la tristesse, toujours régnait en moi.

Les années ont passé, bien trop vite à mon goût,
Mais il me faut admettre qu’aujourd’hui, mes pensées
Ont bien moins de noirceur, et que j’ai avancé.
Je croque dans la vie et m’étonne de tout.

Je m’émeus et je pleure sur la misère du monde,
Je m’inquiète beaucoup pour l’avenir des enfants,
Mais je cherche toujours, et ça c’est important,
L’espoir au fond des choses et à chaque seconde.

Je vis au jour le jour, consciente de l’éphémère,
Soucieuse de ne jamais en perdre la moindre miette.
De plein de petites joies je fais la cueillette,
A la source du bonheur je me désaltère.

Tout est émerveillement, comme voir la neige tomber,
Les rayons du soleil, le doux chant de l’oiseau,
Le vol d’un papillon, le vent dans les roseaux,
La naissance d’un amour ou d’un petit bébé.

Il me plaît de penser, prenant de la bouteille,
Que, comme le bon vin, le temps me bonifie,
Et que, ayant acquis une gaie philosophie,
Les jeunes diront de moi "Elle est trop bien la vieille !"


Claudie Becques (2007)

Partager cet article

Repost 0
Published by Claudie Becques - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

stella 21/09/2008 21:38

Très sympa et très marrant aussi celui la...je continue ma promenade.

Clo 22/09/2008 13:10


Promène-toi autant que tu veux dans mon petit jardin Stella. Merci pour ça. Clo


Babou* 20/06/2008 17:29

Ce n'est pas moi qui vais venir ici contredire tes sages paroles... ton texte est tellement plein d'une bouffée d'espoir que cela fait pétiller des bulles sur mon après midi...@ + la cht'i...Babou*

Clo 21/06/2008 08:34


C'est grâce à des personnes courageuses comme toi Babou*, que la timorée et pessimiste que je suis a pu écrire ce poème. Bisou à toi.


Mésange 14/06/2008 01:24

"Je croque dans la vie et m’étonne de tout."

Clo, il est tellement bon d'entendre de tels mots! Voilà un être humain, une femme, qui est belle de partout et qui respire la vie à chaque instant, au jour le jour et dans le positivisme. Ce poème là est un vrai vent de fraîcheur. Juste envie de te faire un gros câlin pour le bonheur que tu viens de déposer en moi par la même occasion! Chaque vers est réellement une bouffée d'air frais et d'optimisme...

Bon weekend à toi Clo et mes amitiés
Nad

p.s.: Super zen la photo, mdr!

Clo 17/06/2008 14:13


Je suis heureuse de t'avoir insufflé de la positive attitude.
En ce moment il m'en faut parce que nombreux petits tracas...
Mais "dans la vie faut pas s'en fai-re...." -;) Amicalement. Clo


Théo 10/06/2008 11:37

Wouah, trop cool la Mammy, ha :-)Rien de plus vrai Clo : on apprend à aimer la vie et surtout, à s'ouvrir sur l'extérieur ... Les enfants sont naturellement égoistes, ils sont le centre du monde -sans doute une loi de la nature. Puis ... Ils ont eux-mêmes des enfants et le centre du monde se déplace ... Mais quelle joie de pouvoir s'étonner de tout, d'une fleur, d'une étoile, d'un oiseau, d'un sourire !!!J'en profite pour te donner ma nouvelle adresse :http://www.archipel-de-theo.net/Mes amitiés, sage et sereine Clo :-)Un qui sent bon car plus fumeur :))

Clo 10/06/2008 22:23


Hum ! Un homme qui sent bon est passé par ici...
Bravo Théo : 8 jours de sevrage !
Le tabac c'est tabou :)))
Tu vas voir comme tu vas apprécier davantage encore les choses simples de la vie, de l'air pur sans fumée, sans compter les années de sursis que tu vas désormais accumuler...
Ca c'est de la positive attitude !!
Tous mes voeux t'accompagnent !


nothing 10/06/2008 02:29

Comment ne pas sourire agréablement à la lecture de tes derniers vers?Pour ma part, avec le temps, je deviens plus serein, mais c'est tout.Serais-je un jour à nouveau un émerveillé de la vie?Demain le dira...Quant à "Dans ces moments-là", j'attaque çà cette semaine!Merci pour la permission. Bise.

Clo 10/06/2008 21:56


Il a souri .... N'est-ce pas un beau début ?

Un émerveillé de la vie, je suis sûre que tu l'es, devant un paysage, ton enfant, les animaux, les fleurs, les saisons...  je crois que tu es comme moi, c'est l'Homme qui t'ôte tout
espoir...
Bise. Clo