Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 14:51
correction.jpg

J'aimerais, sur une ardoise, griffonner mes mémoires
Repartir à zéro, refaire toute mon histoire ;
Pouvoir d'un bout de craie retracer toute ma vie,
Mes rêves, mes espoirs, mes B.A., mes folies.
Et lorsque mon ouvrage serait enfin achevé,
Vérifier bien surtout que rien n'est oublié.
Alors, ligne après ligne, je prendrais mon éponge,
J'effacerais ainsi, ce qui hante mes songes :
Mes premières bêtises sur les bancs de l'école,
Mes envies de partir, de prendre mon envol,
J'effacerais aussi toutes les larmes que ma mère,
A du verser pour moi en me regardant faire,
Mes premiers pas de femme, mes premières erreurs,
Et surtout ce jour où, tu as brisé mon coeur.
Sois-sûr que de ton nom, il ne resterait rien,
Et qu'enfin, à jamais, je me sentirais bien.

Claudie Becques (1978)

Partager cet article

Repost 0
Published by Claudie Becques - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires

Malou 07/06/2008 00:57

Bonsoir encore plus tardif. Décidément, les couche-tards sont tous debouts. Ce texte est très émouvant et surtout très frais. Quand on dépasse la cinquantaine, on a peut-être moins envie d'effacer l'ardoise car les mauvais souvenirs s'émoussent, la mémoire bonne amie fait le tri et ne reste que l'essentiel souvent remodelée à la sauce nostalgie. Les douleurs, elles-même sont revisitées et adoucies. Bises à toi, Clo et à bientôt. Malou

Clo 07/06/2008 08:55


Ce qui veut dire qu'il me reste deux ans pour faire le ménage et après je vais enfin acquérir la sagesse et la sérénité ?
Merci de m'aider par ton réconfort à accepter mieux le temps qui passe.
Bise à toi aussi Malou, et bon week-end.


Moun 07/06/2008 00:23

Bonsoir tardif cloOn n'oublie jamais les trahisons, la première ou les suivantes quand la scoumoune suit notre chemin !Tu me prêtes ton chiffon pour essuyer mon tableau ?:o)Bon week-end et mes amitiés

Clo 07/06/2008 08:52


Il y a prescription, mais c'est vrai que tout reste bien imprimé dans notre cerveau... Surtout le mien ! (rires)

Tiens voilà mon chiffon... Fais gaffe ! Il y en a de la poussière !
Bon week-end à toi. Amicalement.


Laslammeuse 06/06/2008 23:29

c'est si beau,tu écris si bien

Clo 07/06/2008 08:39


Merci la slammeuse... J'écrivais... J'avais 18 ans quand j'ai écrit ce poème.
Excuse... pour la poussière LOL


scoobydu41 06/06/2008 19:30

Très bel écrit. En parlant de correction je suis désolée que tu es reçu d'anciens textes que j'ai mis dans une communauté ( ce que je n'avais pas fait pour la publication ) mais j'ai oublié de supprimer l'envoi aux abonnés, encore toutes mes excuses.

Clo 06/06/2008 19:48


Ne t'excuse pas il n'y a aucun mal je t'assure. En plus je ne les avais pas lus.
Je te l'ai dit en comm. je fais ça très souvent ressortir "les vieux trucs ".
Ah mais faut secouer tout ce monde là !(sourire).


Just Nothing 06/06/2008 19:28

78? Quel voyage!Enfant, adolescente ou jeune fille à l'époque?Et lui, as-tu pu oublier son nom?Mais peut-on oublier nos anciens amours...?Bise Clo

Clo 06/06/2008 19:46


Et oui je n'avais que 18 ans... et le coeur complètement brisé !
Et non... Jamais je n'oublierai, et jamais je ne cesserai de l'aimer, parce que je ne reprend pas ce que j'ai donné.
Ca ne m'empêche pas d'être largement heureuse auprès de celui qui depuis plus de 27 ans ne m'a, lui, jamais trahie.
Bises. Clo