Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 15:55


rosier.jpg
L'automne est de retour, avec son lot de tempêtes et de pluies qui nous viennent de l'Ouest.

Le calme est revenu ce matin, mais mon jardin n'est plus qu'un champs de bataille après un dur combat.

Le sécateur à la main, je le regarde. Il est là, je vois bien qu'il se meurt, toutes ses feuilles au sol. Mais pourtant tel un valeureux soldat, toutes épines hérissées, il semble me défier et me dire qu'il ne capitulera pas.

Il brandit droit vers le ciel gris et menaçant, au bout de ses longs bras décharnés, tels des étendards, deux boutons rouges sang d'une indécente beauté.

Une petite bourrasque les agite doucement… Il est temps de rendre les armes !

Je coupe les deux roses et taille le rosier.

Dors vaillant guerrier ! Repose-toi le temps d'un hiver, et au printemps, tu renaîtras plus beau et plus fort que jamais.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claudie Becques - dans Textes courts
commenter cet article

commentaires

Quichottine 27/11/2009 19:28


J'aime les rosiers. Mais, même s'ils sont costauds, il faut en prendre soin.

Ils ne se plaisent pas partout mais savent rendre les soins qu'on leur apporte, au centuple !

Bonne fin de semaine, Clo.


Clo 27/11/2009 21:01


Merci de t'être arrêtée sur ce texte très ancien et qui a eu peu de succès !
Excellent week-end à toi Quichottine.


Moun 28/05/2008 15:30

Hello clo,C'est costaud mine de rien un rosier, il le faut pour supporter toutes les beautés éphémères qu'il nous donne à sentir, à admirer !Mes amitiés

Clo 28/05/2008 16:02


C'est vrai que c'est costaud : une fleur de velours sur une tige barbelée, qui sait se défendre face à mon sécateur ! (éclat de rire)
Amicalement. Clo