Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 00:08
Comment vivre sans vous ?

Comment vivre sans vous, qui me fîtes exister ?

Comment vivre sans vous, sans votre bienveillance ?

Que maudit soit ce jour qui vous fit me quitter !

En qui puiser la force de mon existence ?

.

Vous qui lisiez en moi comme dans un livre ouvert,

C’est à travers vos yeux que je vis mon visage,

Acceptant de me suivre dans mon univers,

Vous joindre dans ma bulle à travers les nuages,

Vous étiez mon étoile brillante dans le noir...

Vous me laissez aveugle avec mon désespoir.

.

Comment vivre sans vous, qui me fîtes exister ?

Comment vivre sans vous, sans votre bienveillance ?

Que maudit soit ce jour qui vous fit me quitter !

En qui puiser la force de mon existence ?

.

Vous m’étiez cette main tendue au démuni,

Pour mon cœur condamné un espoir d’une grâce,

J’ai bu vos mots d’amour au-delà de la lie,

Ivre je n’ai pas su discerner la menace

Que le paradis soit, peut être imaginaire...

Et me voici brisée et bien plus solitaire.

.

Comment vivre sans vous, qui me fîtes exister ?

Comment vivre sans vous, sans votre bienveillance ?

Que maudit soit ce jour qui vous fit me quitter !

En qui puiser la force de mon existence ?

.

Comme un pauvre elfe je me suis brûlée les ailes

A la lumière de votre rire enjôleur,

Au son de votre voix et de ses ritournelles,

J’ai fracassé mon âme à vos aveux menteurs.

A qui pourrais-je encore désormais me fier ?

Puissè-je seulement encore me confier ?

.

Comment vivre sans vous, qui me fîtes exister ?

Comment vivre sans vous, sans votre bienveillance ?

Que maudit soit ce jour qui vous fit me quitter !

En qui puiser la force de mon existence ?

.

Claudie Becques

(Nov.2014 - Pastiche de la chanson de Jean Ferrat "Que serais-je sans toi")

Partager cet article

Repost 0
Published by Claudie Becques - dans Poèmes
commenter cet article

commentaires